imagep252

CHAPITRE 1

 

    Enfin les vacances, finis le lycée et finis le passé, les quatre ans où j'étais emprisonnée, quatre ans de ma vie où je ne fessais que penser à lui, une relation a distance qui m'a détruite. Mais j'ai décidé de prendre ma vie en main. Mes projets ? J'ai décidée pour la première fois d'aller en vacances avec ma mère, mon beau-père et sa fille. Des vacances dans le sud de la France, où je compte bien m'amuser, profiter et me faire des amis.

    Le grand jour est arrivé, les valises sont faites, hâte de sortir mes maillots de bain de toutes les couleurs, Gilbert va rouler toute la nuit, dix heures de route, et je n'arrive pas a m'endormir, toute excité a l'idée d'être sur la plage avec quelques membres de ma famille, le beau temps, les granités et les beaux cul sur la plage, la mèr, les boutiques des souvenirs, enfin toutes les bonnes choses que l'on a quand on est en vacances. Tout pour oublier les erreurs du passé.

    Le Barcarès, une petite commune en région Languedoc-Rousillon, cette commune a plusieurs quartiers, le nôtre c'est La Grande Plage. Il y a plusieurs résidences pour les vacanciers. "Le Palm beach" c'est la résidence où on va vivre pendant deux semaines. On est arrivé vers 11h, en trente minutes on a remonté toutes les valises et direction la plage avec Aurélie. Les parents sont partis faire les courses. Au bout de quatre heures sur la plage, on décide de rentrer. Dans la résidence il y a plusieurs entrées, notre entrée est la plus proche de la plage. Quatre ou cinq étages, a chaque étage il y avait des balcons où on pouvait rester et regarder la cour du Palm Beach. Les couloirs sont longs et serrées, des boutons pour allumer la lumière du couloir et d'autres bouton identique pour les sonnettes de chaque appartement. En rentrant Audrey voulait allumer la lumière, mais elle a sonnée chez les voisins. Une famille d'asiatique avec deux enfants, on s'excuse et on rentre dans l'appartement. Dans l'appartement il y avait deux chambres, l'une d'elle avait un grand lit, qui dit grand lit dit la chambre des parents et la salle de bain ce trouvé dans cette chambre aussi, l'autre chambre avait un lit superposé, Aurélie en haut et moi dans le lit du bas. Le salon avec une toute petite télé, une cuisine ouverte reliée au salon et une terrasse vue sur la mer avec une grande table, l'endroit  parfait pour manger tous les jours.

   Le soir on sort avec les parents, pour voir le feu d'artifice qui a eu lieu au Lydia, c'est un paquebot ensablé sur la plage, au part avant c'était un casino et une discothèque, mais maintenant c'est juste l'office de tourisme. Tous les ans pour l'anniversaire de ce paquebot il y a un feu d'artifice gigantesque et très beau. Quand le feu d'artifice  ce termine avec Aurelie on décide d'aller faire un tour et on rencontre un groupe de jeunes parisiens, des personnes que je ne peux plus tolérer, de petits voyous. Aurelie elle aime bien les Milka ( les garçons de type africaine), donc on reste un peu avec eux, ensuite on repart vers notre résidence. En-bas du hall on voit l'un des deux enfants de notre voisin, Jonny. Il a dit qu'il nous attendait pour faire connaissance, c'est un garçon très gentil, on lui dit qu'on se retrouve sur la plage demain et on rentre dormir.